Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
artspresse

L'art sous toutes ses formes pour les professionnels, les collectionneurs, les amateurs et la curieux

Picasso à Dakar

Publié le 7 Juin 2022 par Philippe

Picasso à Dakar

Exposition jusqu'au 30 juin 2022 au Musée des civilisations noires, autoroute prolongée x, place de la gare, BP 21810 Dakar, Sénagal, tél. : +221.33.889.11.889.11.80

 

Pablo Picasso entretenait un lien très fort avec l'art africain et il existe de nombreux points communs avec les artistes africains notamment au niveau de la représentation des personnages. Tout commence en 1907 lorsque Picasso visite une exposition au Trocadéro dans laquelle il remarque des masques africains. Il éprouve un véritable choc qu'il traduira dans le célèbre tableau "Les demoiselles d'Avignon" peint en 1907 représentant quatre prostituées de Barcelone et qui constituera un tournant majeur deans l'histoire de l'art. Picasso collectionnera toute sa vie des objets africains et entretiendra avec eux un rapport quasiment magique. Ce rapport se retrouve dans différentes oeuvres commes "Figures" (1908) ou la sculpture "La chèvre" (1950). Picasso cherche également à établir un lien avec le continent noir. Il dessine l'affiche du Congrès des intellectuels et artistes noirs de la Sorbonne (1956) puis vend un tableau pour financer le Festival des arts nègres de Dakar (1966). A cette occasion il devient l'ami du président du Sénégal Léopold Sédar Senghor qui viendra lui rendre visite dans son atelier en compagnie du peintre Pédro Florés. Senghor développe une politique culturelle forte et il demande à Picasso d'exposer ses oeuvres dans le Musée Dynamique de Dakar en avril 1972. Cette exposition constitue une première pour l'artiste et elle reçoit l'appui du président Pompidou ami de Senghor qui envoie son ministre de la culture Jacques Duhamel pour le représenter. Deux cent oeuvres (tableaux, sculptures) seront exposées et un colloque sur l'influence de l'art africain dans l'oeuvre de Picasso réunira des spécialistes. L'exposition d'aujourd'hui est plus modeste par sa taille car elle ne propose que 19 oeuvres (tableaux, sculptures) au public et ne se tient plus au Musée Dynamique devenu Cour Suprême. Cepenant elle s'inscrit toujours dans la pensée de l'artiste qui veut établir une coopération culturelle entre la France et le Sénégal.

Picasso "Les demoiselles d'Avignon" (1907)

Picasso "Les demoiselles d'Avignon" (1907)

Commenter cet article