Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
artspresse

L'art sous toutes ses formes pour les professionnels, les collectionneurs, les amateurs et la curieux

Hokusai - Voyage au pied du mont Fuji

Publié le 8 Novembre 2022 par Philippe

Hokusai - Voyage au pied du mont Fuji

Exposition jusqu'au 23 janvier 2023 au Musée des arts asiatique, 405 promenade des Anglais, 06000 Nice, ouverte tous les jours sauf le mardi de 10h à 17h, tél. : 04.89.04.55.20

 

Durant son existence le peintre Hokusai a réalisé 30.000 estampes qui représentent des villes, des villages ou des ouvriers de l'ère Edo (1603 - 1868). Le Musée des arts asiatique expose 136 estampes provenant de la collection de Georges Kowicz dont le sujet tourne autour du mont Fuji. Hokusai surnommé "le fou du dessin" reprend les codes traditionnels de l'estampe auxquels il rajoute la perspective inventée en Europe à la Renaissance qui consiste à représenter un objet sur une feuille en trois dimensions à savoir la largeur, la hauteur et la profondeur. Parmi les estampes exposées le visiteur remarquera la célèbre estampe "Sous la vague de Kanagawa" (1830) dont le tracé intègre plusieurs thèmes. Il y a tout d'abord le mont Fuji toujours présent chez Hokusai en écho à la vague. Le spectateur peut ensuite ressentir un sentiment d'infini qui contraste avec la taille des pêcheurs rentrant du travail et qui suggère que les éléments dictent leur loi à l'homme. Enfin la vague à la gauche de l'estampe fait penser à un monstre marin, à un dragon ou à un rapaces dont l'écume constituerait les griffes prêt à fonder sur les marins. "Sous la vague de Kanagawa" va influencer la peinture européenne comme le montre le tableau de Vincent Van Gogh "La nuit étoilée" ou le mouvement des étoiles dans le ciel fait penser à la vague. L'estampe influencera également la sculptrice Camille Claude, le peintre Gustave Courbet et le musicien Claude Debussy qui dessinera la vague sur la partition de "La Mer". L'Europe influence également Hokusai car lorsqu'il peint "Sous la vague de Kanagawa" il utilise du bleu de Prusse un pigment inventé au XVIIIe siècle introduit au Japon par les commerçants Hollandais. L'exposition montre aussi une facette méconnue de l'artiste à savoir une série de dessins baptisée "Manga" ou il laisse libre court à son intérêt pour le fantastique. Lorsqu'il disparaît Hokusai vivait dans la plus grande pauvreté mais aujourd'hui un impression sur bois de la vague a été adjugée 1, 35 millions d'euros à une vente aux enchères chez Christie's.

Commenter cet article